Artvent #17 Découvre l’@rtiste Cordes Sensibles, podcast de créations sonores

Hello, tout baigne ? Moi à l’heure où j’écris ces lignes je suis pas loin de crever à cause du froid de canard qui a envahi Paris. Et oui j’ai employé « froid de canard » et « tout baigne » comme toute personne âgée désirant s’inscrire dans l’ère du temps. Avouez que ça me donne un certain charme.

Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouvel épisode de la série ‘Découvre 1 @rtiste’ du Calendrier Artvent et quel bonheur de vous faire lire ce qui va suivre.

Je vous présente un des comptes que je savoure depuis maintenant un bon bout de temps : la podcast, que dis-je le studio de création sonore Cordes Sensibles. Cordes Sensibles, c’est aussi Chloé, une femme dont le travail me transperce le cœur et l’âme à chaque écoute. Cordes Sensibles, ce sont des patchworks de citations poignantes, de musiques entraînantes et de vie. Chaque thématique est émouvante et plus efficace que n’importe quelle définition cherchée machinalement sur internet. « C’est quoi l’amour ? » « Être jeune, qu’est-ce que ça évoque ? », Corde Sensibles y répond. Et avec grande poésie.

Mais je ne parle pas davantage, et vous souhaite une excellente découverte.

***

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je m’appelle Chloé Kobuta, je suis réalisatrice radio. Pour faire simple, je chasse des confidences, je collectionne des gros aveux, des arrière-pensées et je fabrique des histoires à écouter. Je poste ensuite quelques-unes de mes collectes et des mixtapes très courtes, sur mon compte instagram @CordesSensibles. Ce qui me fascine, c’est de capturer l’intime et de transmettre une émotion : dans ce registre, je trouve que le son et la voix ont une puissance évocatrice dingue !

Comment expliqueriez-vous ce que vous faites à quelqu’un qui n’en aurait jamais entendu parler ?

Je ne sais jamais vraiment le faire, hélas. Alors si je sens qu’il y a un intérêt chez l’interlocuteur qui me demande ce que je fais dans la vie, je lui demande de me prêter ses oreilles une minute, et je lui fais écouter quelque chose.

Que me feriez-vous écouter si je vous le demandais là, tout de suite ?

Si je devais faire écouter quelque chose, je choisirais probablement ce post sur l’amour :

Je trouve qu’il raconte bien mon univers poético-sentimentalo-trivial. Un joyeux bordel d’émotions et de trucs ringards, quoi 😉

Pouvez-vous m’expliquer un peu votre parcours ? Dans votre art, dans vos études peut-être ?

J’ai fait des études de Lettres puis j’ai travaillé dans la Culture. Je faisais de la radio en parallèle, et progressivement, ça a fini par prendre toute la place. 

D’où vient le concept si spécial et unique de Cordes Sensibles ?

De mes tripes ! De l’envie de partager des bulles sonores et de m’amuser avec des montages très « cut« . Car je suis convaincue qu’on peut rester « bloqué » sur du son et être saisi par des formats très courts.

Pourquoi vouloir proposer un expérience telle que celle des épisodes de Cordes Sensibles ? Quel est son but, son message ?

Il n’y a pas vraiment de message ou de discours. C’est fait à l’instinct. Avec aucune autre ambition que celle de m’amuser, et pourquoi pas, de surprendre et d’émouvoir un peu…

Sur quel critère allez-vous construire ce ‘conglomérat sonore’ et choisir un extrait, plutôt qu’un autre ?

Sur des critères purement subjectifs et émotionnels : parfois, il s’agit de la texture d’une voix, du grain d’un enregistrement,  parfois c’est la profondeur d’un discours, le caractère iconique d’une réplique ou le cynisme d’une bonne vanne.

J’assemble un corpus très éclectique, puis je mets les mains dedans et j’assemble, en cherchant à créer une narration.

Est ce que vous avez envie d’évolutions particulières à l’avenir en rapport avec Cordes Sensibles ?

Oui, je vois mille prolongements ! Dans le réel notamment. Je suis fascinée par l’aspect expérientiel que ça offre : via la performance artistique ou l’installation sonore. Je développe donc ce côté là en ce moment. 

Qu’est ce qui vous inspire ?

Ce qui m’inspire au sens très large c’est le beau, et notamment le spectacle vivant dans toute sa dimension créative : je suis curieuse de toutes les formes. Je peux être tout aussi transportée par la pop culture qu’un spectacle d’opéra, par la mise en scène d’une pièce de théâtre que par un gros concert de rap.

L’éclectisme ouvre tellement de champs de création ! Mais au quotidien, ce qui me stimule par dessus tout, c’est d’être en lien avec les autres. Rien de mieux que les confidences de fin de soirée, les discussions attrapées au vol, les conversations-fleuve, les repas de famille digressifs et la bonne vieille psychologie de comptoir.

***

Un immense merci à Chloé pour ses réponses, j’ai trouvé l’écriture de cet article très apaisante et terriblement inspirante, tout comme son travail. Je vous recommande chaudement de la rejoindre sur instagram @CordesSensibles, mais également sur son site internet cordessensibles.com ou bien encore (on est jamais trop gourmand), sur son soundcloud Cordes Sensibles pour écouter les mixtapes aux merveilles.

Petit PS : si vous cliquez sur les images de l’article, vous arriverez directement sur un des épisodes du podcast (je sais que je pense à tout, pas la peine de me jeter des fleurs je vous remercie).

Pour ma part, vous commencez à avoir l’habitude mais vous pouvez me retrouver en commentaires et sur instagram @Pepperdwyer ! On se dit à demain ? Allez.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.